« Kont Anba Tonèl » : 13 jours pour conter / compter sur l’autre

« Youn ka konte sou lòt ». C’est le thème qui est au cœur de la huitième édition du festival interculturel du conte dénommé « Kont Anba Tonèl » ; un thème qui évoque à la fois la solidarité et le partage, mais aussi de manière littérale, l’idée de « conter sur l’autre ».

Le festival « Kont Anba Tonèl » a été officiellement lancé le 20 mars 2017 au Centre d’art de Port-au-Prince ; le 20 mars marquant la Journée internationale et de la Francophonie et la Journée mondiale du conte. Il dure treize jours pendant lesquels vont se dérouler une dizaine de spectacles de conte issus de l’espace francophone ponctués d’intermèdes culturels avec les troubadours ; un espace de conte pour les enfants ; des concerts de chants traditionnels ; des ateliers et des projections de film. Cette année, le festival s’étend vers plusieurs villes de province où seront organisés plusieurs activités dans les Centres de lecture et d’animation culturelle (CLAC) de St Marc, des Gonaïves et au Centre culturel Lawouze à Lascahobas. Le pays à l’honneur est la France, avec la conteuse Sylvie Laurent Pourcel et le conteur Franco-haïtien Jude Joseph.

Le festival « Kont Anba Tonèl » est une initiative de l’association Foudizè Théâtre. Il prend fin le 1er avril 2017.

Organisé par

Association Foudizè Théâtre